CDD#51 : Mondéka libère la CDD à Loos !!! 

Cachée le 16 juin 2009 par Indiana Chti et trouvée le 10 juillet 2009 par Mondéka

L’énigme

Mirza aurait bien voulu accompagner la CDD dans sa nouvelle aventure, mais voici le drôle de courrier qu’elle a reçu.

Terminus pour CDD après voyage dans temps.
Sur lieu de pèlerinage, grâce au beau Jean notre CDD a pu cister un peu avec gros chien.
Indécise, mais tout compte fait préfère les blancs au noirs sur ces marécages.
Cerner, souffrante puis affamée, maintenant elle perçoit ce chant qui la ramène peu à peu à la réalité.
Obligée d’attendre l’un d’entre vous devant l’édifice, mais de nos jours surtout soulagée d’être libérée de ces atrocités.

Elle vous attend à gauche des tôles, derrière le coffre.




La solution d’indiana chti :

Si vous prenez les majuscules des 5 phrases de l’énigme « T S I C O » à l’envers « OCIST » L’ordre cistercien (Ordo cisterciensis, o.cist.)

Lieu célèbre de pèlerinage de notre Dame de Grâce vers le 9ème siècle, le premier Abbé était « le Beau Jean : Jean le Bel le bienheureux » dans l’abbaye fondée par Saint Bernard (le gros chien)

Les moines trappistes Cisterciens sont aussi appelés « les moines Blancs »( Là j’ai ajouté « avec et gros « « cister chien »

Cernée, souffrante et affamée faisait allusion à l’abbaye qui se change en hôpital, dépôt de mendicité et enfin en un lieu de détention au cours des derniers siècles.

« Terminus » peu à peu elle revient vers notre époque où elle entend le chant des partisans qui furent centralisés avant le départ du train de Loos dans cette même allée où se trouve le Mémorial avec des plaques en tôles gravées aux noms des disparus.

Enfin « soulagée d’être libérée de ces atrocités » = prison et déportation.

« à gauche des tôles « des tôles gravées du mémorial et des cellules en argot.



Bravo à Mondéka pour sa trouvaille et Gégé pour sa vivacité.

http://marcel.houdart.online.fr/

Le message de Gégé 80 vendredi 03/07/09 à 14h24

Je me suis intéressé ce matin à la CDD.
Je voudrai te faire part de mes recherches.
J'en étais arrivé au fait qu'elle serait à Loos.
Mirza = le chien = l'os !!
Deux "le" manquant = la deule
J'ai trouvé Jean Le Bel qui a fondé l'abbaye de Loos.
Les moines et les novices ont conrtibué à l'asséchement des marais.
L’abbaye contrôle de surcroît les pèlerinages qui se rendent à la chapelle Notre-Dame-de-Grâce à Loos, célèbre dans toute la Flandre car il s’y produit des miracles, en particulier en faveur des aveugles.
Libérée fait peut-être allusion à la prison.
Il y a encore des incertitudes
Et compte-tenu de tes réponses, j'ai de sérieux doutes

Le 2ème à 15h52

D'après ta dernière réponse, il semblerait bien que ce soit bien Loos et sa prison.
Cernée fait peut-être allusion à cette prison.
Affamé, souffrante > le train de loos et le chant des partisans ou nuit et brouillard.
Attente des survivants, libérés des camps et de leurs atrocités.
Il semble, d’après les vitraux de couleur des chapelles abbatiales, que la robe portée primitivement par les cisterciens ait été blanche et le scapulaire noir
(préfère les blancs au noirs sur ces marécages)
pages sur le web http://www.criminocorpus.cnrs.fr/article516.html
Je ne peux me déplacer dans l'immédiat (pas avant au moins une semaine)

Puis celui de Mondéka


Je me suis penché sur la CDD, tes réponses à Monkassel et à Gégé80 réorientant mes recherches.
Je serais d'avis de me rendre devant la prison de Loos ancienne abbaye fondée par Saint Bernard (le gros chien) accompagné de Jean Le Bel. Les moines cisterciens (vêtus de blanc) y asséchèrent les marécages. En cherchant autour du mémorial du Train de Loos (terminus ??), je devrais y trouver la CDD.
J'irai peut-être demain...

Question de Gégé
: « Petite question en sus : Mirza est-elle affamée ?

J’ai répondu NON car ce n’est pas dans l’énigme, J’y avais pensé mais trop facile, idem pour une autre allusion que j’ai dû enlever après la phrase du CDT sur le forum « On pourrait peut-être demander l' hospitalité aux cisterciennes -trappistines ..., après tout, ne sont-elles pas de notre famille

Le (petit) récit de Mondéka :

Voilà plusieurs jours que j'avais localisé la CDD, (je crois bien que Gégé80 l'avait aussi ), j'ai patienté un peu pour voir si d'autres trouveurs se signalaient (et arrêtaient ainsi le ping-pong Monkassel - Indiana - Mondéka) et puis l'appât du gain l'a emporté (voir ci-dessous) :



La CDD était cachée face à l'ancienne abbaye de Loos devenu le centre pénitentiaire.

[ 1 Commentaire ] ( ( 6 vues ) )   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 3 / 693 )
CDD #50 : Indy fait le forcing et coiffe ..... pas grand monde à Hazebrouck 

Cachée le 22/04/2009 par Monkassel ( heuu!!! Mondéka !!) et trouvée le 01/06/2006 par Indiana Chti

L'énigme

Le temps de Pâques passé, la CDD quitta son clocher et, munie de son bâton de pélerin, reprit le chemin.
Parcourant la campagne par bois et marais, elle entendit un appel :

"Z'avez pas vu Mirza ? Waar is die hond ? Je le cherche partout....
Il ne m'a pas suivi dans la chambre où j'ai failli perdre la tête.
Il n'est pas caché sous mes robes dans le placard.
Pas de traces non plus dans les jardins dont j'ai pourtant fouillé tous les coins.
Mirza, Mirza !... il reste sourd à mon cri"

Délaissant la statue, vous trouverez la CDD sur une poutre à l'arrière du moulin.

N.B. Les lève-tôt et les couche-tard prendront garde aux horaires de visite.




Un premier indice :




...et un deuxième :




un troisième !!! :



La solution de Monkassel

Il s'agissait de localiser la statue de Jules-Auguste Lemire - abbé Lemire, prêtre, homme politique français et député (socialiste chrétien) du Nord de 1893 à 1928 - et de se rendre au Jardin Public d'Hazebrouck dont il fut maire de 1914 à sa mort en 1928.

Wikipédia est trés complet sur la biographie du personnage : un "sacré bonhomme".
.
L'énigme était composée de mots-clé dont voici le détail :

Bâton de pèlerin, chemin : évoque le pèlerinage à St Jacques (chemin de Compostelle) ; en référence à l'institution St Jacques (collège privé d' Hazebrouck) dont l'abbé est à l'origine de la fondation.
Bois et marais : depuis Marquillies (CDD 49) pour arriver à Hazebrouck - Hazebroek en néerlandais = marécage du lièvre - il faut passer par les bois (La Motte au Bois).

Mirza est vraiment le nom de la chienne de l'abbé avec laquelle il a été photographié.




La traduction en flamand : pour aiguiller sur la région, mais aussi en référence à la langue que l'abbé (qui, natif de Vieux-Berquin ne la connaissait pas) apprit rapidement dés sa nomination en tant que prêtre à Hazebrouck.

La chambre était en fait la "Chambre des Députés" [1er indice] où Lemire qui militait contre la peine de mort a été blessé à la tête par l'anarchiste Vaillant.
L'homme portait effectivement une robe d'ecclésiastique (une soutane de prêtre)



L'abbé Lemire fut à l'origine du développement en France des jardins ouvriers ; il fonda en 1896 la Ligue française du Coin de Terre et du Foyer, dont est issue la Fédération nationale des jardins familiaux et collectifs.
Quant au cri, il fait référence au "Cri des Flandres" journal fondé et publié par ce même esprit brillant.
En ce qui concerne le moulin, vous savez maintenant qu'il fait partie du décor du Jardin Public d'où le dessin naïf en guise de 2ème indice.



Le 3ème indice renvoyait aux jardins familiaux et le 4ème montrait justement un flacon de Mir...

Bravo à Indiana Chti, celui qui à force d'essayer finit par réussir !

Le récit d'Indy

Quand nous avons découvert l’énigme nous avons pensé que la CDD se cachait en Flandre à cause de la phrase en flamand.

Puis nous nous sommes mis a rechercher tous les moulins du nord « la tête dans le guidon « il y en avait un avec son « enclos aux chiens » qui collé pas mal avec l’énigme mais nous avons laissé tomber après les réponses négatives de Monkassel.

J’avoue que nous avons un peu délaissé la CDD quelques jours cause d’obligations familiales (j’imagine la frustration du cacheur).

Dans le 1er indice je pensais à la chambre des pas perdu.

Avec le 2ème indice « les jardins ouvriers » de l’abbé Lemire, j’ai cherché tout ce qui avait rapport avec ce fameux moulin sans succès. A ce moment là j’étais certain qu’il s’agissait d’un moulin factice.

3ème indice me confortait dans la direction de l’abbé et la ligue du coin de terre mais aucune trace ou image sur le web de ce « moulin » dans un parc.

Je pensais à la ville d’Hazebrouck avec le parc qui fût fondé par l’Abbé Lemire mais j’avais un mauvais souvenir d’un déplacement infructueux à Steenbecque.

Lundi matin un Flash me traverse l’esprit, Euréka !!! je retrouve une brochure touristique sur cette ville ! que vois-je le MOULIN dans le parc, maintenant plus de doute, il ne restait plus qu’à la cueillir.





Merci à Monkassel pour cette belle énigme et pour le morpion gagnant 1€ , j’attends la solution car sans indice je ne crois pas que nous aurions trouvé. La 50ème fêtée au punch santé à tous.





[ Ajouter un commentaire ]   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 2.8 / 697 )
CDD#49 :Monkassel se "tape" la cloche à Marquillies !!!! 
Cachée le 22/03/2009 par le Club des Trois et trouvée le 03/04/2009 par Monkassel




L'énigme

C' est après une bonne douche, la gueule un peu enfarinée tout de même, que la CDD est partie se ressourcer dans cette localité autrefois détruite par les mines.

Là, elle y fit la rencontre de celle qui aurait pu avoir comme devise :" Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine ! ", même si, malgré un patriotisme débordant, elle fut contrainte, à plusieurs reprises, de proclamer les victoires ennemies.

Heureusement, après un séjour de 3 ans chez nos voisins, tout est rentré dans l' ordre.

Gare-toi en face...

Bonne fête et à la tienne !


Le récit de Monkassel

Au cours de l'analyse du texte de l'énigme, j'ai retenu plusieurs mots attirant mon attention.

Douche et Ressourcer indiquaient peut-être la présence de l'eau ?
Localité détruite par les mines : une base de recherches..
Devise.. Patriotisme.. Proclamait les victoires ennemies !!. des mots chargés de sens.

J'ai donc "creusé" du côté "patriote" en cherchant tout d'abord une statue..(de la Liberté ? ou de la Patrie ?)
Je me suis intéressée en premier à Avesnes sur Helpe [ statue d'un "tambour patriote" , ville détruite par l'explosion d'une poudrière, il y a plusieurs siècles..] mais bien sûr, cela ne collait pas avec le genre féminin de "celle" rencontrée et il n'était pas question d'Alsace/Lorraine.
Aprés d'infructueuses recherches sur cette fameuse statue, j'ai douté de la "statue" justement et pensé à une cloche sur laquelle on appose des devises.

Cependant "cloche patriote" ne donnait rien !
Aussi, j'ai cherché une autre piste et me suis focalisée sur des églises (St Etienne parce que "à la tienne, Etienne"), villes ou villages au nom de Saint-... puisque "bonne fête" et même au village de Santes puisque "à la tienne..à ta santé".
Mais ces délires m'ont enfin aidée !

Car, aprés avoir épluché tous les Sain(t,s..) de la région allant même, faute de mieux, jusqu'à Sainghin en Mélantois et Sainghin en Weppes..j'ai tilté sur ce dernier qui avait été détruit pendant la 1ère GM et en "tirant" toujours plus sur les ficelles du web, j'ai découvert que les tours des églises de Beaucamps, Wavrin, Sainghin-en-Weppes, Marquillies, se sont effondrées par l’explosion de mines.



J'ai persévéré dans cette voie jusqu'à ce que des recherches sur les clochers et cloches de ces villages me conduisent au site de la mairie de Marquillies qui me conta toute l'histoire au détail-prés.
J'avais trouvé (enfin) la "cloche patriotique" de Marquillies.
Ravie, j'en ai averti de suite le CDT (jeudi matin) et attendu vendredi soir pour aller vérifier/trouver.



Moralité: tous les chemins mènent à Rome - spécialement à Pâques - mais surtout sur la Piste des Cistes et ...sans modération !!
Chapeau(- cloche) au CDT.


La solution du Club des Trois

En guise de solution, voici l' histoire de la cloche historique de Marquillies :

" Durant la Première Guerre mondiale, Marquillies a comme tant d’autres beaucoup souffert de la présence des occupants.

Dégradations et destructions se sont succédées pendant quatre années jusqu’à l’heure de la retraite où nombre de maisons particulières, d’édifices civils et religieux ont été volontairement détruits pas les Allemands pour encombrer au maximum les voies de communications et retarder par ce fait la progression des libérateurs.

C’est à cette époque que les tours des églises de Beaucamps, Wavrin, Sainghin-en-Weppes, Marquillies, se sont effondrées par l’explosion de mines.

Ces clochers étaient muets depuis plusieurs mois puisque dans chaque village de la région et loin en arrière de la ligne de front, l’envahisseur avait, par nécessité économique, enlevé tous les métaux nécessaires à l’exécution des matériels de guerre.

Pendant le déroulement de ses opérations de récupération de grandes envergures (même les éclats d’obus étaient ramassés), une cloche bénéficiait d’attentions particulières : celle de Marquillies.



Elle avait été installée dans le clocher vers la fin du XIXe siècle et portait l’inscription suivante :

« L’an 1897, 18 du mois de juillet, M. Alexandre Coget étant maire de Marquillies, Louis Millecamps, vice-doyen, curé et Emile Dubart, pro-curé. Je loue le vrai Dieu, j’appelle les fidèles aux offices divins et j’espère sonner un jour la victoire et le retour à la France de l’Alsace et la Lorraine. J’ai été baptisée par M. Carpentier, doyen de La Bassée et nommée Catherine Pauline Louise. Mon parrain a été M. Coget, maire et ma marraine Mme Brame ».

Ceci était un texte facilement exploitable par l’encadrement des troupes afin de maintenir un esprit combatif ; la promesse d’une guerre courte et joyeuse s’était révélée inexacte.

Petite revanche sur l’esprit et la lettre, chaque victoire allemande fut inscrite sur cette cloche par un soldat de la 13e division d’infanterie (régiment de Westphalie) et fêtée par une sonnerie spéciale ordonnée par l’occupant.



Nous avons pu y relever à cette époque :
« Cette cloche a sonné le 3 mai 1915, à l’occasion de la victoire de l’armée allemande sur les Russes à West-Galizien. Le 22 juin 1915, à l’occasion de la ville de Lemberg. Le 4 août 1915, à l’occasion de l’annexion de Warschau. Le 18 août 1915 pour Rowno. Le 19 août 1915 pour nowo-Georgiewst. Le 26 auôt 1915, pour Brest-Litowsk. »

Mais pour répondre aux ordres supérieurs, la Kommandantur dut ordonner son expédition en Allemagne, vers la fin de l’année 1916, ceci afin d’en faire profiter un maximum de personnes. La propagande sert toujours à répandre les idées et à justifier le bien-fondé de ses actions.

Ainsi exposée à Berlin, elle résista à la refonte jusqu’au-delà de l’armistice. C’est dans cette ville qu’un Français la vit en 1919. Aussitôt prévenu, M. Gustave Barrois, maire de Marquillies, fit les démarches nécessaires pour son rapatriement. C’est ainsi qu’elle put chanter le retrour de l’Alsace et la Lorraine dans le clocher de la nouvelle église."

Quelques indices dans le texte :

- " la CDD est partie se ressourcer dans cette localité " : il existe une ressourcerie à Marquillies.

- " Gare-toi " : il y a aussi une gare...

- " Bonne fête " : Bien vu Monkassel, nous faisions allusion à la période pré-pascale et donc aux cloches.

Encore bravo à Monkassel et merci à GrandQuick pour le travail fourni.

[ 1 Commentaire ] ( ( 23 vues ) )   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 3 / 554 )
CDD #48 : Le Club des Trois conforte son avance !!! 
Cachée le 07/03/2009 par Indiana chti et trouvée le 20/03/2009 par le CdT




L'énigme

Après les terres du pape , la CDD fait escale dans une ville, enfariner en passant près de l’école, elle se dit « nous ne sommes pas le 6 décembre pourtant ! »
Toute blanche désemparée, elle ne sait plus à quel saint se vouer.
Qui sait peut-être que ça lui portera chance.
Maintenant un peu plus haut , elle ne risque plus rien, peut-être à la limite prendre racine.
Au coin entre les 2 grands coupés et les trois piquets.

La solution d'Indy

Pour la CDD 48 juste deux phrases servaient à décoder l’énigme le reste n’était là que pour enjoliver et donner un sens au texte.
Le plus important était : escale dans « une ville, enfariner » anagramme exacte de " neuville, en ferrain "

Boer a tilté sur l’orthographe, mais le « R » était une faute voulue.
Elle ne sait plus à qu’elle saint se vouer donc elle n’était pas près d’un lieu de culte ni de l’école vu qu’elle allait plus haut.

Elle ne risque plus rien car elle se cachait un peu plus haut au nord du lieu-dit le Risquons-Tout.

A la limite c’était pour la borne de frontière de la Belgique.



Une fois la boîte posait j’ai eu un doute sur la légèreté de l’énigme mais c’était sans compter sur la malice du CDT.



Bravo encore aux trouveurs et merci à tous.


Le récit du Club des Trois

Au début, nous pensions que la CDD était à Saint-Amand-les-Eaux.

D' ailleurs nous avons envoyé ce message à indy :

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

le club des trois mercredi Ecrit le mercredi 18 mars 2009, 06:54

Bonjour indy

Ce matin, j' ai trouvé un peu de temps pour rechercher la CDD.

Je suis arrivé à Saint-Amand les eaux

Explications :

- Enfarinée : en passant à côté de l' école du moulin blanc.

- 6 décembre : Saint-Nicolas pour l' abbé Nicolas du Bois, personnage important de l' histoire de Saint-Amand.

- "Elle ne sait plus à quel saint se vouer" : à Saint-Amand.

- "Qui sait peut-être que ça lui portera chance. " : En jouant au casino.

- "Maintenant un peu plus haut" : Pour les thermes.

- "à la limite prendre racine. " : Extrait de wikipédia :

"En 1689 Jean Racine fit un éloge des eaux thermales de Saint-Amand en ces termes : "J'espère que nous pourrons nous trouver lui et moi à Saint-Amand le printemps prochain; car on a en tête que ces eaux-là me sont très bonnes aussi bien qu'à lui."

Je pense donc que la CDD serait aux thermes de Saint-Amand.


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


En plus :

- Saint-Amand-les-Eaux : nom composé

- "Un peu plus haut" : eau de Saint-Amand

- "Blanche" : bière blanche du RCL produite à Saint-Amand-les-Eaux


Bref !, tout un ensemble d' indices qui a volé en éclat avec la réponse d ' indy qui précisait que la ville avait moins de 10 000 habitants.

Nous nous sommes donc replongés dans l' énigme et une chose nous intriguait : le " r " à enfariner.

En même temps, nous nous sommes amusés à repérer les villes au nom composé ayant entre 5 000 et 10 000 habitants.

Puis avec les réponses d' indy ça a fait tilt et nous avons recherché une anagramme de : " enfariner "...

Un petit coup d' oeil dans notre liste et le tour était joué...


Bravo à indy pour cette belle énigme et merci pour le petit cadeau qui a remplacé le morpion perdant.

Bravo également à GrandQuick pour la tenue du blog et un petit coucou à carnikg.


Morpion perdant !!!



[ 1 Commentaire ] ( ( 18 vues ) )   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 2.9 / 553 )
CDD #47 : Indy rafle les biscuits à Bellaing !!! 
Cachée le 25/02/2009 par GrandQuick et trouvée le 01/03/2009 par Indiana chti



L'énigme

Quelques biscuits,
Un accent de l'Hérault,
Un fidèle compagnon
tout proche du vatican,
et des voisins trés tranquilles !!!!

Voilà la recette de la CDD 47.

La solution de GrandQuick

La CDD se trouvait donc à BELLAING !!!!



Les biscuits pouvaient faire penser aux craqkers BELIN !!!

L'accent de l'Herault : BELING !!(con !!!) mais également un rapport avec Saint-Roch , originaire de Montpellier (chef-lieu de l'Hérault, justement)

Le fidèle compagnon : bien sur Saint-Roch et sin kien !!!!

Le vatican, en réfèrence au lieu-dit "Les terres du pape" tout proche de la chapelle Saint-Roch, adossée au cimetière (les voisins très tranquilles) de Bellaing !!!





Bravo à Indy, qui le premier (et peut-être le seul à chercher !!!! - médisant !!! - mais non !!! mais non!!! Réaliste seulement !!), et très rapidement, m'a signalé le lieu exact !!!


Le récit d'Indiana

Les deux premiers jours nous avons survolés cette CDD qui nous paraissait compliquée comme tant d’autres.

Mais juste avant la nuit, un dernier coup d’oeil sur l’énigme et les villes du nord.

Une ville attire notre attention Bellaing pour les crackers de Belin de là un coup de géoportail, nous découvrons les terres du pape et une chapelle St-Roch pour son fidèle compagnon près du cimetière.



Un bémol, l’accent de l’Hérault pas de piste mais nous avions trouvé une photo de la chapelle donc plus de doute.



Encore une belle énigme, merci à GrandQuick pour son petit cadeau et le morpion 1 Euros.




[ 1 Commentaire ] ( ( 10 vues ) )   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 3 / 551 )

Suivant